fbpx

Lundi - vendredi 7h30 à 12h30, 13h30 à 19h00
Samedi 8h00 à 12h00, 19h00 à 20h00
Appel non surtaxé

Lundi - vendredi 7h30 à 12h30, 13h30 à 19h00
Samedi 8h00 à 12h00, 19h00 à 20h00
Appel non surtaxé

4 mars 2020

Nouvelle norme WLTP au 1er Mars 2020

Depuis le 1er mars 2020 la règlementation concernant le malus écologique des véhicules type « VP » s’est renforcée. L’ancienne norme NEDC est remplacée par la norme WLTP. (Barème à retrouver sur le site automobile-propre)

Les tests sont dorénavant effectués sur des routes ouvertes, ils sont donc plus durs et plus réels pour les véhicules, ce qui entraîne naturellement une hausse des consommations et des émissions. En moyenne on constate une augmentation des valeurs d’émission entre 15% et 40%. Ces augmentations rendent plus cher le prix du malus.

Cependant, le marché évolue et s’adapte en proposant des alternatives :

Hybrides

Disponible maintenant sur quasiment l’ensemble des modèles, hybride classique ou rechargeable permet en moyenne des économies de carburants de 15 à 25 %. L’avantage de ces hybrides et de pouvoir choisir différents modes de conduites permettant de mettre plus ou moins l’accent sur une conduite écologique.

Un véhicule hybride est tout de même en moyenne 5 à 15 % plus onéreux qu’un modèle classique.

Électriques

Fréquemment controversés sur leur autonomie, temps et coût de la recharge, le véhicule électrique continu tout de même son développement.

Le véhicule électrique se démocratise de plus en plus pour les utilisations citadines, les villes essayent de donner à l’électrique sa place (place de stationnement et voies réservés…). Il reste plus marginal sur des longues distances ou dans les activités professionnelles de transport. Cela dépend du besoin même du propriétaire du véhicule.

L’État encourage le passage au véhicule électrique avec un bonus allant jusqu’à 6 000 € pour un particulier, et 3 000 € pour une entreprise.

Voitures à assistance électrique

Connu sous le nom d’hybridation légère ou hybride 48 volts, ce système ne permet pas à la voiture d’avancer (il n’y a pas de mode électrique), il vient en assistance au moteur thermique pour lui permettre de réduire les émissions et l’aider dans certaines situations de conduite.

En général, ce système permet de gagner entre 0,5 et 1 litre / 100 kms. Cela reste peu sur la consommation en elle-même, mais cette hybridation permet de réduire le coût du malus.

GNV

Le GNV est un carburant complémentaire. En pratique, les véhicules roulant au gaz naturel ont des moteurs bi-carburations qui permettent de les alimenter à la fois en essence et en GNV. Un avantage qui comble le manque de station (une trentaine sur le territoire français) fournissant du GNV en France.

Un plein de GNV coûte environ 30 % moins cher qu’un plein d’essence.

Le GNV connaît une forte croissance dans le secteur de l’utilitaire et du poids lourd, selon Iveco, les ventes de poids lourd GNV représenteraient 10 % du marché d’ici 2025, contre 0,2 % actuellement.

La TVA sur les frais de carburant GNV est déductible et récupérable à 100 %.

Partagez cette page ›

Des mesures d’hygiènes sont prises pour respecter les gestes barrières :
- Désinfection complète du véhicule avant chaque départ.
- Mise en place d’un « drive » permettant des départs et retours sans contact.
- Désinfection de l’ensemble des surfaces de contact (TPE, portes, poignées, stylo…)

Nous sommes joignable au 01 30 05 20 20 pour répondre à vos questions.